Actualités Carsabe

Blockchain et industrie minérale

16/12/2019 10:00

La blockchain n’est pas réservée qu’à la cryptomonnaie. Elle a aussi de nombreux atouts à offrir à l’industrie minérale…

Qu’est-ce que la blockchain ?

blockchain dans l'industrie minéraleLa blockchain est une technologie qui permet de transférer et stocker des données, via des registres infalsifiables. Elle se compose d’une « chaîne de blocs », où chaque bloc correspond à une opération, une transaction ou l’exécution d’un programme informatique. Les données sont enregistrées sur un registre partagé entre tous les membres d’un réseau, ce qui assure leur transparence et leur sécurité. En effet, chaque utilisateur participe à la sécurité des données, en étant un organe de contrôle qui vérifie la chaîne de blocs.

Nous évoquions dans un précédent article sur l’utilisation du big data dans l’industrie minérale, les failles de sécurité que son utilisation peut engendrer (piratages et autres fuites de données). Or, la blockchain est une solution efficace pour garantir la sécurité des données. On y fait référence en général quand on parle de cryptomonnaie (ex : les fameux bitcoins) mais la blockchain peut être utilisée dans le secteur industriel, pour sécuriser l’industrie 4.0.

Plus de traçabilité dans la supply chain

L’utilisation de la blockchain offre une vraie traçabilité pour les matériaux. Elle est déjà utilisée dans l’industrie de l’or ou du diamant afin de tracer le cycle de vie du produit toute au long de la chaîne de distribution.

Avec la blockchain, plus de fraudes ni d’erreurs. Les matériaux peuvent être tracés de leur extraction jusqu’à leur vente, pour plus de transparence et un meilleur suivi.

Des échanges simplifiés et sécurisés

Comme expliqué précédemment, toutes les données recueillies sont sécurisées grâce au système de registre partagé mais aussi grâce à un accès aux données restreint. Seuls les utilisateurs de la chaîne de blocs ont accès aux données, qui sont cryptées et ne peuvent être décryptées qu’à l’aide d’une clé de décryptage. On évite ainsi de recourir à des tiers certificateurs, chacun des participants à la blockchain (ex : les parties à un contrat) sont les garants de l’authenticité des données. Au final, l’échange de données est automatisé et la réalisation d’un contrat est donc plus rapide.

Dans la lignée de la dématérialisation

La blockchain fait partie de la révolution numérique. Elle permet d’aller encore plus loin que la dématérialisation, en automatisant les processus et en permettant le partage des données en une seule fois à toutes les parties prenantes, sans recourir à des sous-traitants (ex : tiers certificateurs pour des signatures électroniques). C’est donc une technologie à surveiller de près par les carriers, même si son utilisation est encore limitée par de nombreux freins (nécessité d’une grosse capacité de stockage pour les données, utilisation d’ordinateurs très puissants, problèmes d’éthique avec l’absence d’organisme pour le contrôle des données…).


Pour commencer votre révolution numérique, nous sommes là pour vous guider. N’hésitez pas à nous contacter pour que planifions ensemble la digitalisation de votre carrière. N’oubliez pas non de plus de jeter un œil à notre solution eCarsabe, afin de découvrir comment nous pouvons vous accompagner vers votre transformation numérique.